> retour aux actualités

L'arthrose chez le chat

25/11/2022

L'arthrose chez le chat

On ne le sait pas toujours, mais les chats peuvent aussi souffrir d’arthrose…

 

Comment le savoir ?

Chez le chien, l’arthrose est souvent évidente : le chien boîte. Au contraire, chez le chat, déceler une arthrose est plus difficile, car la boiterie est rare. Vous pouvez néanmoins noter quelques changements : votre chat passe plus de temps à dormir, il ne saute plus sur son fauteuil préféré, il court moins après les souris… Il peut même devenir plus irritable, voire agressif à cause de la douleur.  Certains chats deviennent malpropres, car ils n’arrivent plus à rentrer dans leur maison de toilette, d’autres développent même une anxiété !
Pour le confirmer, une consultation s’impose. Des radiographies pourront alors être effectuées.

À savoir : l’arthrose est plus fréquente chez les chats âgés, mais elle peut apparaître chez les plus jeunes, notamment après un accident, un problème locomoteur…

 

Mais qu’est-ce que l’arthrose ?

Tous les os sont recouverts, au niveau des articulations, de cartilage. Lors d’arthrose, le cartilage est progressivement détruit et ne remplit donc plus son rôle d’amortisseur. Les mouvements deviennent alors douloureux et l’animal évite de faire trop de mouvements. On observe parallèlement une atrophie des muscles moins sollicités. 
Un dépôt d’os anormal et un épaississement de la capsule articulaire peuvent aussi apparaître.
 

Quel traitement ?

Une fois le diagnostic établi, des anti-inflammatoires seront alors prescrits en cures plus ou moins longues et plus ou moins fréquentes. Il est aussi possible d’administrer des protecteurs du cartilage pour limiter sa dégradation. Dans certains cas, on propose également des injections d’acides gras pour les chats arthrosiques.  
Il existe des croquettes spécialement étudiées pour améliorer la mobilité des chats souffrant d’arthrose. 
D’ailleurs, il est important qu’un chat ne présente pas d’embonpoint pour ne pas aggraver son arthrose !

 

Quel pronostic ?

Il faut savoir qu’on ne guérit jamais un animal arthrosique, mais il est possible de le soulager grâce au traitement. Sachez que 61% des chats sont très soulagés par les anti-inflammatoires, 14% soulagés et seulement 25% peu soulagés. 

En conclusion, nous vous conseillons de bien surveiller tout changement de comportement chez votre chat et de ne pas oublier le traditionnel bilan de santé annuel dès 8 ans !